Zoom sur les différents types de banques en ligne

Grâce à la grande dérégulation du marché bancaire ainsi que la démocratisation des nouvelles technologies, les banques en ligne sont de plus en plus nombreuses. Il existe cependant différents types d’institutions bancaires en ligne que nous détaillerons dans l’article suivant, afin de vous aider dans votre choix.

Banques en ligne

Il ne faut pas confondre banques en ligne et filiales de grands groupes. En effet, on retrouve d’un côté les «pure players », banques entièrement virtuelles sans l’appui d’agences physiques, telles que Boursorama Bank, ING Direct, Hello bank!, monabanq, ou encore B For Bank.

À l’origine, les banques en ligne ont été crées pour répondre au besoin des cadres et des expatriés qui cherchaient une solution pour pouvoir gérer à l’étranger leurs comptes français. C’est grâce à la démocratisation d’internet que ces banques ont pu faire croître leur nombre d’adhérents en quelques années.

Banques hybrides 

D’autre part, il existe les banques hybrides, filiales de grands groupes de banques ou d’assureurs dits « physiques ». Certaines proposent des interfaces en ligne très complètes, voire même des filiales entièrement dédiées au net. Parmi elles, on peut citer HSBC, BNP Paribas, Société Générale ou encore LCL.

En effet, les banques de réseau, aussi appelées traditionnelles, constatent chaque année une baisse un peu plus importante de la fréquentation de leurs agences. Par soucis de rentabilité, la digitalisation du secteur s’accompagne alors d’une nette accélération des fermetures d’agences. Les banques traditionnelles sont donc obligées de se réinventer et de s’adapter aux nouvelles tendances, à savoir s’approprier les nouvelles technologies, afin de ne pas passer à côté d’opportunités majeures.

Banques mobiles et néo-banques

Outre les banques en ligne, il existe également les banques mobiles et les néo-banques. Bien qu’elles se ressemblent, ces deux catégories ne sont pas identiques.

  • Les banques mobiles ne sont accessibles uniquement sur smartphone : il est donc impossible de consulter ses comptes sur ordinateur. 
  • Les néo-banques, quant à elles sont accessible sur smartphone et également sur ordinateur

Dans les deux cas, ces banques ne permettent pas à leurs utilisateurs de consulter leurs comptes via un site internet. C’est le principal aspect qui les différencie des banques en ligne. Malgré la différence entre banque mobile et néo-banque, nous regrouperons les deux termes sous le terme « banques mobiles ».

À l’origine, les banques mobiles sont des FinTech, c’est-à-dire des start-ups alliant finance et technologie, qui ont voulu repenser le modèle de la finance grâce à l’innovation technologique.  Cette initiative a eu pour objectif de rendre la finance plus simple et plus accessible, en proposant des services de meilleure qualité et moins coûteux. L’expérience client a donc été améliorée et optimisée.

Juridiquement parlant, les banques mobiles n’ont pas toujours le statut de banque à proprement parler : ce sont des établissements de paiement et non pas de crédit. Elles sont cependant de plus en plus nombreuses à solliciter et décrocher une licence bancaire.

Qui se cache derrière les banques en ligne ?

Aujourd’hui, de nombreuses banques digitales appartiennent à un grand groupe, bien qu’ils n’en soient pas les fondateurs. Les banques en lignes ont été rachetées une à une.

Vous connaissez maintenant le vocabulaire de base des banques en ligne. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, nous vous invitons à consulter notre article “Pourquoi choisir une banque en ligne ?“. Sinon, commencez dès maintenant votre recherche grâce à notre comparateur des meilleures banques en ligne.

Plus de 120 personnes ont choisi BNP Paribas aujourd'hui. X