Quelles sont les meilleures banques pour les étudiants en 2020 ?

Lorsque vous êtes étudiant, vous avez généralement un budget serré, il est donc hors de question de payer des frais exorbitants à votre banque. Pour répondre à ces attentes, les banques font de plus en plus d’efforts pour baisser leurs coûts et rendre leurs offres de plus en plus attractives.

Chercher une banque qui répond à vos attentes peut demander du temps. Les jeunes ont généralement tendance à choisir la banque de leurs parents, ce qui n’est pas forcément le plus avantageux pour eux.

Comment les banques essayent d’attirer les étudiants ?

Attirer les étudiants est un enjeu de taille pour les établissements bancaires. Ces derniers voient en eux de futurs clients lorsqu’ils auront fini leurs études, c’est un investissement sur l’avenir. Les banques rivalisent d’offres pour les jeunes et les étudiants, pour certaines, dès l’âge de 12 ans et jusqu’à 28 ans. Leur but : fidéliser dès le plus jeune âge les clients de demain. Ainsi, on assiste à une guerre des tarifs entre les banques qui proposent différentes offres “low costs” avec des frais bancaires à 0 €, ou encore des packs étudiants à un euro par mois. 

Les banques ne manquent pas de créativité pour se différencier de leurs concurrents, notamment, avec la mise en place de stratégies marketing et de partenariats. Nombreuses sont les banques partenaires de BDE de grandes écoles comme HEC ou ESCP, c’est un moyen pour elles d’attirer de nouveaux clients et de se faire connaître. 

De plus, vous retrouverez souvent dans les offres “jeunes”, un abonnement gratuit pour 1 mois ou 1 an à une plateforme de musique en streaming comme Spotify ou Deezer.

Faut-il choisir une banque en ligne plutôt qu’une banque physique ?

Les banques en ligne sont de plus en plus reconnues par notre société. Ces nouveaux établissements bancaires, 100% digitaux offrent une expérience ludique, rapide et unique aux nouveaux clients. 

Ces acteurs bancaires ayant beaucoup moins de frais fixes proposent des offres souvent plus avantageuses que nos banques traditionnelles. En outre, leurs conditions d’accès sont généralement simplifiées, ce qui rend beaucoup plus rapide l’adhésion et l’ouverture d’un compte. De même, elles proposent des offres adaptées aux petits revenus. Par conséquent, la génération Z adepte des nouvelles technologies n’aura aucun mal à se familiariser avec ces banques en lignes.

Quelles sont les critères à prendre en considération ?

Tout d’abord, évitez de penser que toutes les banques correspondront à vos besoins. Qu’ils soient physiques ou en ligne, les établissements bancaires ne pensent pas toujours à certains critères spécifiques pour un étudiant. Certains, continuent d’imposer la condition d’un revenu minimum, ce qui ne coïncide pas forcément avec les petites rentrées d’argent d’un étudiant pendant ses études.

Les principaux critères à prendre en compte sont donc :

  • Les offres de bienvenue proposées par les banques en ligne. C’est une somme d’argent qui varie entre 50 € et 120 €, elle vous est offerte à l’ouverture d’un compte bancaire.
  • Les conditions d’ouverture d’un compte. Certaines banques demande un revenu minimum pour ouvrir un compte chez elles, ce qui ne coïncide pas forcément avec le statut d’étudiant. Chez Monabanq, vous profiterez d’une offre sans condition de revenus. 
  • Les frais bancaires. Il faut garder en tête que les banques ont parfois des frais de gestion ou des frais de carte bancaire. Hello One de Hello bank! propose une offre à 0 € par mois avec une carte bancaire gratuite. 
  • Les frais à l’étranger. Le plus souvent les retraits et paiements sont gratuits dans l’union européenne mais dès lors que nous sortons de cette zone, les frais peuvent s’avérer chers, en moyenne 2 % du montant retiré ou payé. Avec BNP Paribas vous pourrez néanmoins profiter de la gratuité des retraits et paiements dans plus de 50 pays hors zone UE.
  • L’autorisation des découverts. Pour ce critère c’est à vous de choisir ce que vous préférez. Lorsque nous sommes étudiants nous avons souvent un budget serré, il peut donc être intéressant, d’avoir la possibilité de dépenser plus que le montant d’argent que nous avons sur notre compte en cas de facture ou d’achat imprévu. Néanmoins, pour ceux et celles qui ont tendance à dépenser plus que ce qu’ils ne devraient, avoir une interdiction de découvert peut s’avérer bénéfique pour éviter tout achat inutile. Vous pouvez aussi opter pour des banques qui autorisent les petits découverts comme Boursorama Banque (max 100 € de découvert autorisé).
  • L’épargne. Les étudiants peuvent bénéficier jusqu’à leurs 25 ans (pour Livret Jeune) de comptes d’épargne à des taux très intéressants. Le Livret Jeune vous permet de mettre vos économies de côté (jusqu’à 1 600 €) sans aucuns frais, ni commissions. En France, le taux de ce type de livret ne peut pas être inférieur à 0,75 %. En outre, Le Livret A est un compte d’épargne rémunéré dont les fonds sont disponibles à tout moment. Ce compte est sans frais et les intérêts versés sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Toute personne majeure ou mineure peut être titulaire d’un Livret A. Le plafond est de 22 950 €. Toutes les banques ne proposent pas de Livret A, il est pourtant très utile pour économiser et peut rapporter de l’argent grâce à des taux intéressants. Chez Hello bank! vous pourrez ouvrir un Livret A au taux de 2 %.

Pour conclure, prenez le temps de comparer les offres, afin de choisir celle qui répond le mieux à vos attentes. Ne choisissez pas la facilité en prenant celle de vos parents. Faites également attention aux conditions de revenus ou aux différents frais de gestion. Le moindre centime économisé est toujours apprécié lorsqu’on est étudiant !